La RFID au secours au secours de la lutte contre la contrefaçon

Contrefaçon viticole et produits de luxe

Les affaires de contrefaçon sont de plus en plus nombreuses dans le secteur viticole (vins et champagnes). Parmi la diversité des solutions anti-contrefaçon qui s’offre aux viticulteurs (étiquette hologramme, scellés, …), la technologie RFID répond aux besoins de contrôle et authentification autant sur le produit fini (bouteille) qu’au cours de sa fabrication.

La RFID répond à votre besoin de :

  • Sécurité
  • Authentification


Comment lutter contre la contrefaçon d’outils industriels grâce à la RFID ?

L’usure des outillages industriels, tels que les moules, nécessite leur remplacement par l’utilisateur de la machine. Ce dernier peut être tenté de se procurer des outillages à bas prix, sans tenir compte de leur incompatibilité et des risques techniques que cela fait encourir à son équipement d’origine. En effet, lors du remplacement des outillages d’origine (moules, outils de coupe, …), les fabricants (OEM) assurent un réglage de la machine qui vise à en garantir la durée de vie dans des conditions optimales.

La RFID offre plusieurs solutions aux OEM pour pérenniser les équipements industriels qu’ils conçoivent :

  • tracer les durées d’utilisation des outillages, pour anticiper la maintenance et apporter un service adapté à l’utilisation effective de la machine. La RFID y répond par deux moyens :
    1/ détecter quels outils sont présents sur la machine à chaque fois qu’elle tourne ;
    2/ enregistrer le temps d’utilisation de l’outil, soit en l’inscrivant dans sa propre puce à la fin de chaque utilisation, soit en l’enregistrant dans un système central
  • prévenir l’utilisation d’outillages contrefaits et de moins bonne qualité en installant un dispositif anti-contrefaçon sur la machine.

L’intégration d’un projet RFID au sein de votre processus de production est une démarche d’avenir mais dont l’investissement doit être mesuré. Pour définir précisément et valider votre projet, nous mettons en place une méthodologie : elle vous accompagne de l’étude à la mise en service. Elle est garante de la parfaite adéquation entre votre besoin et la solution qui sera finalement mise en place.

contrefaçon rfid

Les usages de la RFID contre la contrefaçon industrielle, viticole et luxe :

La technologie RFID constitue une efficace solution de traçabilité, déclinable dans de nombreux secteurs d’activité où la contrefaçon représente un important manque à gagner ou une cause de dégradation industrielle.

Industrie

Authentification de moules et d’outils de coupe

Taux d’utilisation et garantie

Articles manufacturés et de luxe

Gestion des matières premières (peaux, textiles, films protecteurs, …)

Vérification de l’adéquation entre la matière sélectionnée et son usage

Vins / spiritueux

Authentification des bouteilles

Objets de collection

Gestion de collections (authentification)

Musées

Santé / médicaments

Gestion des stocks de matières premières

Cosmétiques / parfums 

Gestion des stocks de matières premières

Quels sont les avantages de la solution RFID pour lutter contre la contrefaçon ?

La RFID offre plusieurs avantages pour un suivi fiable dans le cadre de la lutte anti-contrefaçon d’outillages industriels, de bouteilles de vin ou matières premières.

  • Gestion de l’unicité de l’article
  • Garantie et service autour de l’utilisation des machines
  • Lutte contre les marchés parallèles

Quels sont les processus de mise en œuvre ?

La mise en œuvre de votre solution RFID anti-contrefaçon passe par plusieurs étapes :

1/ Qualification de la technologie RFID et du type de tag requis, en définissant :

  • le design du tag,
  • son positionnement sur l’article (discrétion requise dans certains domaines),
  • sa capacité de mémoire,
  • sa robustesse (choc, vibration),
  • sa tenue en température.

2/ Analyse

  • de l’environnement,
  • de l’impact matériel (lecteur fixe ou manuel)

3/ Définition de la volumétrie de tags et du budget

4/ Définition du mode de lecture

  • choix des antennes fixes et de leur emplacement
  • définition de l’usage de l’applicatif (smartphone ou logiciel)

5/ Adaptation de la communication avec les logiciels en place en vue de la traçabilité et développement éventuel d’un logiciel dédié (interface de saisie et de contrôle)