Contrôle d’accès par RFID : dans quel but ?

Le contrôle d’accès repose généralement sur la technologie RFID (Radio Frequency IDentification) et fait partie intégrante des processus d’automatisation observés dans de nombreux secteurs d’activités à ce jour.
Il a pour rôle de réguler soit des flux d’individus, soit des flux de machines en leur permettant l’accès (ou non) aux zones d’activité et de production. Les autorisations d’accès sont délivrées pour les individus selon leurs attributions et pour les machines, selon leurs fonctions dans le processus de production.

J’ai besoin d’automatiser la gestion sécurisée des accès à certaines zones

La mise en place d’un système de contrôle d’accès en milieu industriel répond à des besoins allant de paire avec les évolutions technologiques des différents secteurs d’activité. Son utilisation y est devenue source d’optimisation pour la production.

  • Sûreté des entreprises et mise en sécurité de biens matériels, préservation des outils de production, protection des collaborateurs dans leur environnement de travail, etc.
  • Limiter l’accès à des équipements sensibles tels que les supervisions sans mot de passe
  • Portiques d’accès contrôlés pour les membres du personnel d’une entreprise, d’un hôtel, etc.
  • Ouverture de portes automatiques, de manière sélective, en milieu industriel.
  • Mise en route et utilisation d’une machine grâce à la lecture d’une puce RFID.
  • Accès aux transports publics via l’intégration de puces RFID dans les pass de transport.
  • Utilisation des télépéages d’autoroutes ou encore d’étiquettes de pare-brise pour accéder à un parking.
  • Gestion de parcs de vélos en libre accès type Vélib’ à Paris.
  • Lieux publics fonctionnant sur un principe d’accès par abonnement avec contrôle à l’entrée, comme une salle de sport par exemple.
  • Contrôler les accès en déchèteries
contrôle d'accès site industriel
Contrôle d’accès sécurisé à un site industriel, par badge RFID

Avantages du contrôle d’accès

La mise en place d’un contrôle d’accès par RFID apporte des bénéfices observables dès l’intégration.

Renforcement de la sécurité 

En renforçant la sécurité des accès aux zones de production, aux matériels, aux outils de production mais également aux personnels habilités sur site, vous pouvez éliminer une part des risques d’incidents et donc d’arrêts potentiels de son activité, même momentanés.

Économie d’énergie 

Le cas d’une ouverture sélective de portes, permettant de laisser passer dans une zone un chariot élévateur nécessaire à un processus de production par exemple, va permettre des économies d’énergie. Ce procédé, appliqué à l’échelle de l’industrie, peut offrir une économie beaucoup plus globale et conséquente d’énergie, et donc de coût.

Gain de temps 

En équipant une machine d’une antenne RFID, il est possible de délivrer un service à distance à un utilisateur, de manière autonome, par la simple lecture d’une puce RFID.

L’embarquement des usagers dans les transports publics, munis de pass de transport RFID, permet là aussi de réaliser une économie de temps. C’est aussi le cas des télépéages d’autoroutes ou étiquettes de pare-brise fluidifiant les flux de déplacement vers une zone de stationnement. Les exemples de gain de temps ne manquent pas dans de nombreux secteurs d’activité.

Réduction des coûts 

Implicitement présent dans chacun des exemples cités précédemment, la réduction de coût liée au contrôle des accès est le bénéfice le plus attendu par les industries et les entreprises de manière générale.Parmi d’autres, la régulation de l’accès aux zones sensibles et à un personnel habilité va permettre de réduire les coûts d’entretien. En limitant l’accès aux seuls membres autorisés, on minimise les risques d’erreur dans une zone sensible (problématiques de food defense notamment), on optimise l’usure du matériel, permettant d’alléger une charge liée à l’entretien ou aux coûts de non-qualité.

contrôle d'accès badge rfid

Exemples de technologie contrôle d’accès par badge : la RFID

Parmi les techniques et procédés d’implémentation d’un système de contrôle d’accès avec lecteur de badge, le recours à la technologie RFID est majoritairement répandu, avec quelques alternatives possibles.

  • Il est possible de monter un système RFID sur n’importe quel type de machine. On utilise alors des puces, des badges, des cartes et des lecteurs RFID pour répondre au besoin dans le cadre d’un contrôle d’accès.
  • Il est aussi possible d’avoir recours à des antennes UHF ayant une portée de 2 à 3 mètres. Celles-ci activent un signal digital en présence d’un tag RFID placé en face. Ce type de solution permet par exemple de communiquer avec l’automate d’une porte sans qu’il y ait besoin d’une interface.
  • Il est également possible d’intégrer des puces MIFARE, MIFARE DESFire ou I-CODESLi à des systèmes de contrôle d’accès installés. En utilisant l’impression offset, la numérotation laser ou encore l’encodage de la mémoire de la puce RFID, nos produits peuvent équiper des organisations du secteur public, hôtels, badges pour abonnements sportifs ou contrôle d’accès sécurisé pour de grandes entreprises, ainsi que des étiquettes pare-brise pour les parkings.

Pour vos besoins de contrôle d’accès, retrouvez nos membres :


Toutes les solutions pour l’usine 4.0 :