La mise en place d’un projet d’application RFID, incluant un système d’identification, passe préalablement par une phase de définition du besoin. Il est donc important d’apporter les réponses aux questions suivantes, et de prendre en compte les étapes de mise en place.


Nous entendons par traçabilité l’aptitude à retracer l’historique d’utilisation ou la localisation de l’objet ou de la personne au moyen d’identifications enregistrées. Héritières des codes à barres, les étiquettes ou tags RFID sont utilisées afin d’améliorer l’approvisionnement des magasins avec l’étiquetage des palettes et des cartons. Mais bien plus encore…

La technologie RFID représente une innovation majeure permettant la « gestion de l’objet » : Internet des objets (IoT). Le terme RFID signifie Radio Frequency Identification, c’est-à-dire, l’identification par radio fréquence. Là où les méthodes d’identification optiques nécessitent une qualité de détection, le tag RFID peut être lu sans contact purement visuel.

application RFID

Analyse de votre projet d’application RFID :
besoin et contraintes

En tenant compte de l’environnement dans lequel il s’inscrit, vous devez avoir une idée claire du gain attendu grâce à la mise en place de votre projet RFID et de la technologie associée.
En effet, cette technologie répond généralement en priorité à des problématiques d’identification et de traçabilité. Sa mise en place permet alors de couvrir ces besoins pour apporter de la fluidité dans certains process, voire automatiser tout ou en partie de ces process.

Les étapes de validation :

  1. Vérifier la faisabilité
  2. Valider l’adéquation entre l’environnement et le cahier des charges
  3. Prouver le fonctionnement théorique
  4. Préparer la mise en œuvre
  5. Déployer

Phase 1 : Comment vérifier la faisabilité de votre projet d’application RFID ?

Les étapes

Qualification technique, à partir de votre cahier des charges, pour identifier :

  • Objectifs
  • Timing
  • Enveloppe budgétaire

Description

Cette phase de pré-étude de votre projet RFID vise notamment à choisir la technologie RFID correspondant le mieux au besoin que vous avez exprimé.

La RFID regroupe en effet plusieurs fréquences d’utilisation, associées à différents standards RFID (BF, HF/NFC, UHF, …). L’expertise conjuguée de votre partenaire concepteur et de votre intégrateur facilite et sécurise le choix du standard.

Phase 2 : Adéquation environnement / CDC

Etapes

Cette phrase vise à mener l’ingénierie de votre solution sur-mesure :

  • Validation du tag et des antennes
  • Test préliminaire : cet essai de terrain permet de tester l’environnement et de déterminer l’étiquette adaptée
  • Remise d’un cahier des charges approfondi.

Le cahier de charge établi intègre une offre de prix globale (matériel et intégration logiciel) mais aussi le budget de votre POC (proof of concept).

Description

Le choix du tag et des antennes tient compte de l’analyse de l’environnement et du type d’objet à tracer. Ainsi, plusieurs paramètres entrent en compte pour circonscrire le champ de votre projet RFID :

  • Objet à tracer : nombre, taille, valeur, durée de traçage, matériau ou encore quantité de données à stocker ;
  • Environnement : intérieur ou extérieur, contraintes techniques particulières, environnement sévère, rapidité d’identification, etc.
  • Analyse de tous les gestes « métier » et des processus existants afin d’y intégrer la RFID.

Ces éléments permettent d’établir un cahier des charges indiquant le choix de la fréquence de détection, le nombre de relais (antennes) nécessaires et la volumétrie de tags.

En parallèle, il est conseillé de mettre en place des KPI qui permettront, lors du pilote, de mesurer quantitativement les gains apportés par la technologie.

Phase 3 : comment prouver le fonctionnement théorique de votre projet d’application RFID ?

Etapes

Prouver le fonctionnement théorique de votre projet RFID passe par la mise en place d’un pilote (ou POC) suivant les étapes suivantes :

  • Analyse et méthodologie
  • Points réguliers

Description

Après intégration et déploiement de la solution pilote sur un périmètre réduit, nous procédons à une validation et aux ajustements nécessaires pour mieux exploiter les avantages de la technologie.

Selon les cas, cette phase d’observation et d’amélioration peut durer de 3 à 6 mois. Cela correspond à la phase d’adoption de la technologie par les utilisateurs.

Un contrôle régulier du POC est effectué tout au long de la phase 3. Des ajustements sont apportés lorsque cela est nécessaire.

Phase 4 : Préparer la mise en œuvre

Etapes

  • Négociation commerciale
  • Validation des fournisseurs
  • Choix de l’intégrateur
  • Validation des timings

Description

Après la présentation détaillée des résultats issus du POC, nous procédons aux ajustements nécessaires par rapport au cahier des charges initial.

Phase 5 : Déployer

Etapes

Déploiement

  • Installation électrique
  • Installation et adressage des puces
  • Déploiement du software
  • Test
  • Adaptation
  • Validation

Formation

  • Formation des utilisateurs

Description

Lorsque tous les ajustements ont été effectués, il est temps de déployer votre projet RFID à grande échelle. Cette phase aura été étudiée au cours de la mise en place du pilote, afin de préparer au mieux la transition.

Dans une démarche de conduite du changement, il convient également de planifier une campagne de formation à cette nouvelle technologie.
Cette phase est d’autant plus fluide que l’usage de la technologie et les outils mis en place ont été pensés pour faciliter les process existants et la vie des utilisateurs. La formation reste néanmoins une étape importante et critique dans l’adoption de la technologie RFID choisie.

Phase 6 : Maintenance et support

Comme tout projet, votre projet d’application RFID doit être accompagné de manière constante et régulière.
Au fil du temps, de nouveaux axes d’amélioration et de nouvelles idées vont se greffer au dispositif mis en place.

L’intégrateur de la solution reste présent afin de prendre en compte ces nouvelles demandes et de proposer de nouveaux outils pour les satisfaire. C’est la phase d’amélioration continue.